Vers un cadastre « énergies renouvelables » pour des villes durables ?

La planification au service du climat ? C’est l’expérience menée dans la vallée de Chamonix. Un projet transnational puisque la Suisse est également concernée, dans la mise au point d’un cadastre numérique qui repère les potentiels énergétiques à un niveau d’analyse très fin, celui de la parcelle et des bâtiments y étant implantés. Une approche résolument concrète des solutions à apporter aux problèmes écologiques des territoires.

Ceci entrouvre d’importantes perspectives en matière d’élaboration de documents d’urbanisme, tels que le Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou le Plan Climat Energie Territoire (PCET). A suivre la possible extension de la démarche à d’autres territoires.

« Vous entrez une adresse, vous cliquez sur la parcelle, et vous voyez directement ce qui peut être produit comme énergie renouvelable »

L’article complet sur La Tribune

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s